Actualités

La Une de la Girandière

Vivre à deux, vivre heureux

Vivre à deux, vivre heureux

De nombreuses études ont démontré que l’espérance de vie était plus grande chez les seniors en couple : qu’en est-il de la vie à deux aux Girandières ?

Nous avons discuté avec plusieurs couples : la plupart sont mariés depuis plus de 50 ans et quelques-uns se sont rencontrés au sein même de la résidence. Retour sur la vie de M et Mme Chauvet, résidents à Dourdan (91), depuis leur rencontre jusqu’à leur quotidien aux Girandières.

M. et Mme Chauvet se sont rencontrés en 1950, ou 1949. Ils ne savent plus très bien et « ça n’a pas d’importance : on n’est pas à une année près » disent-ils en riant. Tous deux paysans, ils ont dû quitter leur Vendée natale en 1963 quand des problèmes de santé ont contraint M Chauvet à occuper un poste moins physique. Ils se sont donc installés à Eragny (95), où ils ont élevé leurs quatre enfants puis profité de leur retraite dans leur maison.

Ils se sont installés aux Girandières de Dourdan en octobre dernier, quelques jours seulement après l’ouverture de la résidence. Madame Chauvet précise qu’elle est arrivée très fatiguée, après une année 2018 difficile, et qu’elle a enfin le sentiment de récupérer. « On s’occupe bien de nous ici, tout le monde est très gentil ». Ils participent aux animations proposées sur la résidence mais concèdent que s’ils n’étaient pas deux, « ils descendraient plus ». Le couple insiste tout de même sur les séances de gymnastique douce, « très importantes », qu’ils ne manquent jamais. Leur famille leur rend visite régulièrement, et même si les grands repas cuisinés par Mme Chauvet leur manquent, ils sont heureux de pouvoir réunir tout le monde au restaurant de la résidence pour célébrer les évènements importants.

En ce qui concerne le secret de longévité de leur couple, M. et Mme Chauvet sont d’accords : « on s’aime toujours énormément, et on a besoin l’un de l’autre ». Modestes et pudiques, ils concluent leur histoire en souriant : « avec ce qu’on avait au départ, on se n’en est pas trop mal sortis ».

[ A l’occasion de la Saint-Valentin, nous avons voulu mettre en avant la longévité des couples qui vivent aux Girandières. Rendez-vous sur notre page Facebook pour les découvrir ! ]